Francesca Aspromonte - Haydn CD

Haydn 2032, Vol. 3, Solo e pensoso (CD Alpha).

will CD

no-3-solo-e-pensoso-1200x1065Looking ahead to the 300th anniversary of the birth of Haydn in 2032, the Joseph Haydn Foundation of Basel has joined forces with the Alpha Classics label to record all of the composer’s 107 symphonies.

This ambitious project is placed under the artistic direction of Giovanni Antonini, who now presents the third volume, after two previous issues that attracted great attention and received numerous awards, including the Echo Klassik Prize 2015 for the ‘best orchestral recording’ of the year.

Since he sees the music of Haydn as ‘a kaleidoscope of human emotions’, Giovanni Antonini has decided to approach the symphonies not chronologically, but thematically; the theme here is Haydn the philosopher.

The Italian conductor has chosen in each of the programmes to make connections between the symphonies and other works. For this volume, he calls on the magnificent soprano Francesca Aspromonte to perform a number of arias including the famous ‘Solo e pensoso’.

Buy & listen

haydn2032Donnant son sous-titre à l’album, l’air Solo e pensoso hob XIV B:20 est un chef d’oeuvre de mesure intérieure, c’est à dire d’équilibre proprement viennois, comme un crépuscule d’une ivresse enchantée.

La voix de la claire et subtile soprano Francesca Aspromonte (née en 1991) en cisèle vocalement chaque arête vive, chaque éclat d’un texte qui rappelle combien tout marcheur en pleine nature fut-il solitaire et recueilli, ne peut que reconnaître la silencieuse compréhension de la nature, miroir et écho naturel de ses tourments amoureux.

Une réflexion musicale qui débute introspective et sereine puis se déploie en un ravissement plus conquérant et brillant, motif d’une virtuosité élégantissime pour la soliste. Les qualités de naturel et d’articulation de la soprano confirment ici notre impression dans un précédent album, où elle participait à un cycle nouveau de résurrection dédié aux oratorios de Stradella (LIRE notre critique complète du cd Santa Editta de Stradella, CLIC de classiquenews de mai 2016).

classiquenews.com

 
 
 

On se réjouit enfin d’entendre, dans l’aria « Solo e pensoso », l’excellente soprano Francesca Aspromonte, assurément l’une des grandes d’aujourd’hui.

L’émission est claire, comme d’une exceptionnelle facilité, le timbre est beau, le texte toujours bien articulé, la ligne magistralement conduite, et là encore, l’on se laisse porter par les fines inflexions apportées à chaque phrase.

Voilà qui semble nous dire « ce n’est pas parce qu’on est en 1798 que les affetti sont morts.

le-babillard.fr