« Le soprano calabrais s’épanouit dans tous les registres, avec une égale justesse, et possède un charisme fou.
Difficile d’exister face à de tels tempéraments. »

forumopera.com

 
 
 
 
 
 

ENIT

 

Née en 1991, Francesca Aspromonte s’est rapidement imposée comme l’une des sopranos les plus prometteuses des répertoires baroque et classique.

Après des études de piano et de clavecin, elle obtient en 2014 son Diplôme de Chant « avec honneur » au Mozarteum de Salzbourg. Elle suit également les cours de Renata Scotto à l’Académie Nationale de Santa Cecilia à Rome et ensuite la 20ème Académie d’Ambronay en approfondissant le répertoire du XVII et XVIII siècle.

Francesca s’est produite dans des salles de concerts prestigieuses telles le Carnegie Hall, l’Opéra Royal de Versailles, le Wigmore Hall, la Wiener Konzerthaus, le Teatro La Fenice, la Wiener Musikverein, le Royal Albert Hall, l’Opéra de Vichy, l’Opéra de Nancy, le Bozar de Bruxelles, l’Opéra National de Montpellier, sous la direction de chefs illustres tells que John Eliot Gardiner, Giovanni Antonini, Christophe Rousset, Leonardo García Alarcón, Raphael Pichon, Stefano Montanari, Enrico Onofri, Alessandro Quarta, Vaclav Luks.

 

Francesca a enregistré pour Alpha Classics, Outhere, Christophorus et certains de ses concerts ont été retransmis par BBC, Mezzo TV, France Musique, Rai Radio 3, ORF.

Parmi les productions les plus remarquables auquelles Francesca Aspromonte a prêté son concours, citons le rôle-titre d’Erismena de Francesco Cavalli au festival d’Aix en Provence et en tournée sous la direction de García Alarcón; les rôles de la Musique et de la Messagère dans l’Orfeo de Monteverdi dirigé par Sir John Eliot Gardiner aux BBC Proms 2016; le rôle de la Vierge dans La Sete di Christo de Pasquini enregistré pour la firme Christophorus avec l’ensemble Concerto Romano d’Alessandro Quarta (Diapason d’Or), ainsi que le rôle-titre de Giuditta de Scarlatti et La Conversione di Maddalena de Bononcini encore avec Quarta; le rôle-titre de Daphne de Caldara à Venise sous la direction de Stefano Montanari; l’enregistrement de la Cantate Solo e pensoso de Haydn avec Il Giardino Armonico et Giovanni Antonini dans le cadre du projet Haydn 2032; le programme Amore Siciliano créé avec García Alarcón et mêlant compositeurs siciliens du 17e siècle et chansons populaires calabraises; le rôle d’Eurydice dans l’Orfeo de Luigi Rossi à l’Opéra National de Lorraine (Nancy) et à l’Opéra Royal de Versailles avec l’ensemble Pygmalion et Raphaël Pichon (sacré “meilleur spectacle lyrique de la saison et couronné pour cela d’un Grand Prix de la Critique 2016).

Et parmi ses prochains engagements: débuts dans le rôle de Zerlina du Don Giovanni de Mozart à l’Opéra National de Lorraine et à Luxembourg sous la direction de Rani Calderon, concerts avec le Bochumer Symphoniker et la Camerata Bern dirigée par Enrico Onofri, et le rôle-titre dans la Maddalena ai Piedi di Christo de Caldara avec Collegium 1704 et Vaclav Luks, la Passion selon S. Jean de Bach à la Wiener Konzerthaus avec Heinz Ferlesch et l’ensemble Barucco.

Août 2017